Et si la taille de nos membres était proportionnelle à leur fonction ?

Et si la taille de nos membres était proportionnelle à leur fonction ?

Ce petit bonhomme tout déformé, est la production en trois dimensions de « l’Homonculus Moteur », qui reflète la représentation des différentes parties du corps sur l’aire motrice primaire (circonvolution frontale ascendante). 

..
Chaque partie du corps est représentée en taille proportionnée à la taille qu’elle occupe au niveau du cortex moteur. Et cette taille du cortex est proportionnelle avec le degré de complexité motrice dont la partie du corps est dotée, ce qui explique le décalage entre les tailles des parties du corps. Par exemple, les mains sont gigantesques par rapport aux pieds, ce qui reflète l’habileté motrice beaucoup plus développée au niveau des mains. 

..
On ne peut pas avoir un moteur sans un sensoriel. En effet, « l’Homonculus Sensoriel » existe bien, ce dernier est un peu mieux proportionné mais toujours avec une taille plus grande au niveau des mains et de la sphère buccale.

..

Cette représentation est un moyen mnésique efficace, permettant d’avoir une image visuelle, très importante pour l’orientation vers la localisation d’une potentielle lésion en fonction de la manifestation clinique. Gardez là en tête et utilisez là pour ne pas la perdre 😉  

4